Il y a épidémie et épidémie

20160721_c56
Bouquetins dans le massif du Bargy. © Michel Racine.


La meilleure méthode semblerait

pour les Bouquetins, de laisser faire la nature; les Loups sont tout à fait capables de capturer préfrentiellement les animaux mlades (la maladie entraine des difficultés à se déplacer) ; lépidémie pourrait très bien disparaitre d'elle-même.

 

Pour les animaux domestiques

éviter la dissémination de la maladie aux élevages en ne laissant pas gambader moutons et chèvres (qui peuvent servir d'intermédiaires entre bouquetins et vaches) partout dans la nature donc en fermant les alpages vers le haut lorsque les animaux sont présents. Hors actuellement la surveillance de stroupoeaux et très faible et il n'est pas rare de rencontrer des chèvres jusque sur les plus hauts sommets.

Vacciner les animaux d'élevage pouvant être en contact avec la faune sauvage

Étiquettes